dock8 aide de mobiliser les cellules immunitaires dans la peau

Constatations expliquer pourquoi DOCK8-deficient patients sont sensibles aux infections

Contexte

theernment scientifiques ont découvert un nouveau rôle pour DOCK8, une protéine de cellules immunitaires qui, lorsqu’il manque ou muté, se traduit par un trouble appelé carence DOCK8. Pour des raisons obscures, les patients DOCK8 déficientes éprouvent des infections graves et persistantes peau. Dans la dernière étude, les chercheurs montrent que les cellules immunitaires DOCK8 déficientes ne peuvent pas se déplacer facilement dans les tissus denses comme la peau, ce qui provoque les cellules à fragmentent et meurent. L’étude paraît dans le 24 novembre 2014, édition en ligne du Journal of Experimental Medicine.

En 2009, les chercheurs theernment identifiés déficit DOCK8, une maladie immunitaire qui provoque de graves problèmes de santé, y compris les infections persistantes de la peau contre les virus qui causent l’herpès labial (virus de l’herpès simplex), les verrues (virus du papillome humain) et le zona (virus varicelle-zona). Les patients ont également un eczéma sévère, les allergies, l’asthme, et un risque plus élevé de développer un cancer. À l’époque, les chercheurs ne comprenaient pas comment DOCK8 affecté le système immunitaire.

Résultats de l’étude

Les chercheurs ont trouvé que la transplantation de moelle osseuse, qui remplace les cellules immunitaires défectueuses par des cellules provenant d’un donneur sain, peut être un traitement efficace pour les patients déficients DOCK8. Cependant, certains patients sont incapables de trouver un donneur compatible ou sont trop malades pour subir en toute sécurité la transplantation. En comprenant le rôle de DOCK8 dans le système immunitaire, les chercheurs peuvent développer de meilleures thérapies à l’avenir.

Importance

les chercheurs ont remarqué que les patients theernment DOCK8 déficientes ont connu des infections cutanées graves disproportionnées par rapport aux patients atteints d’autres maladies de carence immunitaire. La peau contient un réseau serré de fibres et de cellules de verrouillage. Les cellules immunitaires appelées T et les cellules NK patrouillent normalement la peau et protègent contre les virus pathogènes. Si ces cellules ne peuvent pas se déplacer facilement, la santé de la peau, est compromise.

Les chercheurs ont examiné la capacité des cellules immunitaires DOCK8 déficientes pour se déplacer dans des environnements confinés. Ils ont découvert que les cellules T et NK DOCK8 déficientes ne peuvent pas maintenir leur forme, ce qui provoque les cellules allongées, fragment, et mourir. Ce type de mort cellulaire n’a jamais été signalée, et les chercheurs a nommé cytothripsis, ou «éclatement de la cellule.” Les chercheurs ont également identifié d’autres protéines nécessaires à DOCK8 pour maintenir l’intégrité d’une cellule.

Prochaines étapes

L’étude a identifié un rôle clair pour DOCK8 dans le système immunitaire. Lorsque DOCK8 est manquant ou muté, les cellules T et NK ne peuvent pas se déplacer à travers les tissus denses comme la peau, empêchant les cellules immunitaires de compensation des infections virales. En outre, les chercheurs ont identifié une nouvelle forme de mort cellulaire appelé cytothripsis, qui peut également être impliqué dans d’autres maladies.

chercheurs theernment examinent plus en détail comment DOCK8 fonctionne avec d’autres protéines pour protéger les cellules immunitaires dans leur lutte contre les infections virales dans la peau. Ce travail promet de permettre aux chercheurs de développer de meilleurs traitements pour les personnes ayant une déficience DOCK8 ainsi que d’autres qui souffrent de ces infections.

Référence

Zhang Q, Dove CG, Hor JL, Murdock HM, Strauss-Albee DM, JA Garcia, Mandl JN, Grodick RA, Jing H, Chandler-Brown DB, Lenardo TE, Crawford G, Matthews HF, Freeman AF, Cornall RJ, Germain RN, Mueller SN, et Su HC. DOCK8 régule l’intégrité de la forme des lymphocytes de l’immunité antivirale de la peau. The Journal of Experimental Medicine (2014)

Le laboratoire du Dr Su